GLOBES

"On ne protège que ce que l’on aime."

En enlevant  70,8% de l’ADN de la Terre, l’artiste nous livre une nouvelle création, à la hauteur des défis qui nous hantent. A travers ces sculptures conceptuelles, nos émotions se révèlent et nous réconcilient avec la planète. 
Nous pensons être indifférents, détachés, vivre à l’extérieur, partir quand nous le voulons, mais en réalité nous ne savons pas vivre ailleurs. Nous sommes en son sein, elle est notre cocon.